5 conseils essentiels pour les jeunes conducteurs en assurance auto

Assurance auto

Publié le : 15 janvier 20247 mins de lecture

Vous venez d’obtenir votre permis, et vous êtes sur le point de prendre livraison de votre premier véhicule personnel ? Félicitations ! Mais avant de faire de la route, vous avez absolument besoin de régulariser votre situation. Cela passe notamment par l’obtention d’une assurance comprenant un maximum de garanties. Ci-dessous, découvrez cinq conseils essentiels pour les jeunes conducteurs, afin d’obtenir une assurance auto en ligne digne de ce nom.

Choisissez bien votre véhicule personnel

Pour bien choisir son assurance auto jeune conducteur, la première chose à faire est de bien choisir son véhicule. En effet, tout est question ici de « motorisation » : un véhicule puissant vous coûtera plus cher en termes d’assurance qu’une petite motorisation. Pour répondre à cette épineuse question, considérez vos déplacements quotidiens : vous êtes un « gros rouleur » si vous roulez au-delà de 25 000 et jusqu’à 30 000 km/an. Et dans ce cas, vous devriez vous tourner vers une motorisation diesel. En dessous des 20 000 km à l’année, vous devriez privilégier une motorisation essence. Consultez ce lien dès maintenant pour vous protéger votre véhicule et obtenir une assurance voiture adaptée à votre situation.

Pour connaître la « puissance » de votre véhicule, il faut vous en référer à deux éléments présents sur la carte grise : les chevaux fiscaux et les chevaux DIN. Les chevaux fiscaux sont une indication fiscale de la puissance du moteur, tandis que les chevaux DIN se réfèrent à la puissance réelle du véhicule. Ainsi donc, un véhicule doté de 6 CV sera probablement plus complexe à assurer pour un profil de jeune conducteur, il faudra préférer un véhicule de plus faible puissance, et pourquoi pas opter pour un véhicule d’occasion dans la foulée.

Faites le point sur l’utilisation de votre véhicule

Comme nous avons pu le voir ci-dessus, l’utilisation que vous faites de votre véhicule est une donnée capitale afin d’obtenir une assurance auto en ligne adaptée à votre situation. Retenez bien deux éléments : la fréquence d’utilisation de votre véhicule d’une part et vos habitudes de stationnement d’autre part. Concernant la fréquence d’utilisation de votre véhicule, le nombre de kilomètres parcourus aura une incidence notable sur la formule d’assurance. En tant que jeune conducteur, et si vous réalisez moins de 8 000 km/an, choisissez de préférence une assurance au kilomètre, qui s’avère particulièrement économique. Le principe est simple : vous payez selon le nombre de kilomètres « réels » réalisés dans l’année.

Le stationnement est également une donnée indispensable à prendre en compte dans le calcul de votre assurance voiture. En effet, si vous avez l’intention de garer votre véhicule devant chez vous ou dans la rue, celui-ci sera davantage exposé aux actes de vandalisme. Tandis qu’un garage fermé est synonyme de sécurité, et vous évitera de prendre à votre charge une prime élevée. Pour alléger votre assurance, n’hésitez pas à informer votre assureur à propos de toutes les mesures de sécurité que vous prenez pour sécuriser votre bien (dispositif antivol, etc.).

Assurance jeune conducteur : trois autres conseils à consulter d’urgence !

Connaître les principales formules

Maintenant que vous avez défini vos besoins en matière de protection, vous devez vous pencher sur les différentes formules d’assurance. Vous découvrirez bien vite que chaque formule a ses spécificités, et n’offrent pas les mêmes garanties. Voici quelles sont les trois grandes familles d’assurance auto en France :

  • L’assurance au tiers ou responsabilité civile : il s’agit du minimum obligatoire pour avoir le droit de circuler – et par conséquent, ce dispositif est le moins coûteux. Avec l’assurance responsabilité civile, vous êtes protégé en tant que conducteur et en cas d’accident causant des dommages à une tierce personne.
  • L’assurance au tiers plus : cette formule propose une couverture plus étendue que la seule formule « au tiers ». Ici, vous ajoutez à la responsabilité civile des garanties supplémentaires : garantie vol et incendie, garantie bris de glace, garantie personnelle du conducteur, etc. Il peut s’agir d’une bonne alternative, avec une couverture raisonnable sur le plan financier.
  • L’assurance tous risques : cette protection est la plus complète possible pour protéger votre véhicule. En tant que conducteur, vous êtes ici couvert pour tous les types de dommages, corporels ou matériels.

Savoir évaluer votre budget mensuel

En tant que jeune conducteur plus qu’aucun autre profil, vous avez besoin de prévoir toutes les dépenses liées à votre assurance automobile. Ces dépenses comprennent notamment la prime annuelle (qui est le montant de base de l’assurance du véhicule) et le prix de la franchise d’une garantie (qui est la somme restant à votre charge en cas d’accident). Chaque assureur est libre de fixer le montant de cette franchise, il s’agit donc d’un élément déterminant pour arrêter votre décision.

Utiliser les services d’un comparateur d’assurance

Le marché des assurances est constitué de nombreuses offres. Il peut donc être difficile de faire un choix raisonné, même en disposant de toutes les informations possibles. Et si vous laissiez à un comparateur d’offres le soin de décider pour vous quelles sont les meilleures offres, en faisant jouer la concurrence sur des critères bien spécifiques ? En quelques clics seulement, vous obtenez un devis d’assurance pour jeune conducteur, répondant intégralement à vos attentes.

Vous voilà désormais mieux informé de vos obligations en tant que jeune conducteur ! Vous êtes quasiment prêt pour prendre la route en toute sécurité. Toutefois, retenez bien ces quelques derniers conseils à votre intention : n’oubliez jamais la vignette « A », à placer systématiquement à l’arrière de votre véhicule, tout au long de la période probatoire. N’oubliez pas non plus de réduire votre allure dès que cela vous est demandé – par exemple, un conducteur novice doit rouler à 110 km/h (au lieu de 130 km/h).

Plan du site